L’Ossuaire de Douaumont est un monument érigé pour préserver la mémoire des soldats de la bataille de Verdun qui a eu lieu en 1916. Ce monument est situé dans les communes de Douaumont et Fleury-devant-Douaumont. Elles se trouvent non loin de Verdun.

L’ossuaire a été fait au lendemain de l’armistice de 1918. C’est une initiative de Monseigneur Charles Ginisty, à l’époque évêque de Verdun. Inauguré 14 ans plus tard par le président de la République française, cet édifice abrite les restes de 130 000 soldats français et allemands n’ayant jamais été identifiés.

Cet ossuaire symbolise aussi l’amitié entre les deux peuples dont les ressortissants reposent là. Depuis le 2 mai 1996, ce lieu est classé parmi les monuments historiques.

En face de l’ossuaire, se trouve la nécropole nationale de Douaumont. Il comporte 16142 tombes de soldats français catholiques. Il y a aussi 592 tombes de soldats musulmans. Des mémoriaux juifs et musulmans sont également présents.

Architecture de l’ossuaire

L’ossuaire de Douaumont a une forme étirée. Mesurant 137 m de long, le bâtiment dispose d’un sous-sol avec des loges contenant les ossements anonymes. Cette partie est située sous un sarcophage en granit rouge comportant plusieurs secteurs représentant des parties du champ de bataille de Verdun.