A l’époque de l’Empire romain germanique, la Lorraine a été le lieu de vie d’au moins quatre groupes de populations : au nord vivaient les Trévires ou Trevériens qui sont un des peuples d’origine celtique. Les Médiomatriques, les Leuques, les Séquanes et les Lingons vivaient aussi en Lorraine à l’âge du fer qui s’est étendu de 800 au 1er siècle avant notre ère. Les peuples précédemment évoqués et les celtes qui ont aussi vécu en Lorraine ont laissé des vestiges archéologiques toujours visibles aujourd’hui. Il s’agit notamment du camp celtique de la Bure et d’un site situé à Sion.

Importants assauts militaires et multiples combats

Une autre période de l’histoire de la Lorraine se déroule lorsque les romains réalisent la conquête de ce territoire. A cette époque, la Gaule Belge contient la Lorraine. Quand l’apaisement survient avec les romains, le latin demeure présent dans la dénomination des grandes villes de la Lorraine : Divodurum Mediomatricorum (l’actuelle Metz), Verodunum actuellement appelée Verdun, Tullum Leucorum portant aujourd’hui le nom Toul.

Une autre période complexe de la vie en Lorraine sera l’invasion des Huns conduits par Attila le célèbre roi guerrier. Elle sera suivie d’une intense pression militaire menée cette fois par les francs. Conséquence : la Lorraine sera conquise et deviendra une partie du royaume d’Austrasie créé en 511. Metz et Reims seront les deux capitales d’Austrasie. Un royaume créé après le décès de Clovis lorsque ses descendants choisiront de partager leur héritage.