Dans les années 880, la Lorraine qui est encore une partie d’un territoire plus vaste appelé Lotharingie devient un territoire de l’Empire germanique.

Pour rappel, le territoire initial du duché de Haute-Lotharingie est situé dans la zone de la Moselle. Ce territoire comporte des villes dépendant de l’Église catholique telles que Metz et Toul. Mais ces deux localités finiront par prendre une large autonomie similaire à une indépendance. Conséquence, le duché pourtant riche financièrement restera dépourvu de grandes villes.

Pour retrouver une cité à la mesure de leur puissance financière les ducs vont créer de toutes pièces Nancy. Cette localité est convenablement située, en effet, elle se trouve au centre des terres du duché. Une fois Nancy devenue la capitale politique et économique, les évêchés et duchés de Lorraine continuent leur parcours en demeurant physiquement proches mais s’étant irrémédiablement séparés. En effet, la Lorraine continuera d’être une terre de brassage culturel grâce à ses frontières romanes et allemandes.

Mais les rois de France vont progressivement s’emparer des territoires situés dans la zone Lorraine. En 1301 le comté de Bar fait allégeance à la France. 54 ans plus tard, Bar est élevé par l’empereur Charles IV à la dignité de duché.